Sauzon est jumelée avec Aillon-le-Jeune

Le Comité de jumelage Aillon-le-Jeune - SauzonDepuis octobre 2001, la Savoie et le Morbihan, Aillon-le-Jeune et Sauzon se sont rapprochés et échangent désormais via leurs deux comités de jumelage, présidés par Magali Lucas et Martine Bouvier (Aillon-le-Jeune).

Alors que certaines villes, nombreuses sur le continent, engagent un jumelage avec d'autres villes de pays étrangers (Grande-Bretagne, Allemagne...) pour communiquer, échanger et mieux faire connaître leurs cultures respectives (langues, traditions, musiques...), Sauzon et Aillon-le-Jeune ont décidés de se rapprocher pour célébrer et entretenir une profonde amitié, née de la solidarité.
Suite au naufrage, le 12 décembre 1999 du pétrolier Erika au large des côtes bretonnes, et à la catastrophique marée noire qui a souillé les rivages bretons, du sud-Finistère à la Charente-Maritime, une chaîne de solidarité s’était rapidement organisée en Savoie en janvier 2000 afin d’aider au nettoyage et à la dépollution des plages de Belle-Île. 115 montagnards volontaires étaient ainsi venus apporter leur aide aux Bellilois pour combattre la pollution.

Pendant leurs deux séjours sur l’île, les Savoyards ont tissé de forts liens d’amitié avec les Bellilois et le jumelage officialisé le 13 octobre 2001 entre Sauzon et Aillon-le-Jeune est la concrétisation d’un authentique sentiment de fraternité et d'amitié qui a rapproché les deux communautés dans l'épreuve.
Depuis la cérémonie de jumelage célébrée à Sauzon, les deux maires ont gardé à cœur le souhait d'entretenir une relation forte entre les habitants des deux communes à travers des échanges entre les comités de jumelage pour concrétiser plusieurs projets, comme la création d'une bourse d'échanges de logements, une réflexion sur les moyens de permutation d'emplois saisonniers été-hiver ou encore des échanges scolaires.

Le comité de jumelage Sauzon / Aillon-le-Jeune.